jeudi 7 juin 2018

Une nouvelle exposition installée à Squividan



Dans la presse… © Ouest-France, le

La programmation culturelle 2018 du manoir de Squividan s'inscrit dans la thématique du « Finistère, terre de création et d'inspiration ». Une nouvelle exposition est visible.
Une nouvelle exposition a été installée dans la galerie de peinture du manoir de Squividan. Lors du vernissage, qui s'est déroulé vendredi en fin d'après-midi, un parterre d'invités accompagnait Philippe Le Stum, conservateur en chef et directeur du Musée départemental breton et responsable de la collection départementale du manoir de Squividan, dans la découverte d'une sélection d'oeuvres réalisées par Émile Simon et son élève Madeleine Fié-Fieux.
Autant d'oeuvres en rapport avec la thématique développée cette saison par le conseil départemental du Finistère.
Selon Philippe Le Stum, « on aurait tort de rapporter trop systématiquement l'histoire de la peinture à thème breton à Gauguin, à ses émules ou aux avant-gardes. Quantité d'autres peintres méritent aussi l'attention ».
Le conservateur en chef évoque leurs techniques plus traditionnelles, une sensibilité, une sincérité et un amour du Finistère qui les rendent dignes de notre considération. « C'est précisément l'intérêt de la collection léguée par Madeleine Fié-Fieux au conseil départemental du Finistère que de nous rappeler que de tels peintres, séduits par notre département, ont écrit des pages de l'histoire de l'art en Finistère.
Émile Simon et son élève Madeleine Fié-Fieux ont toute leur place dans cette longue histoire. Leur oeuvre commune est assurément une belle illustration de ce « Finistère, terre de création et d'inspiration », que notre collectivité a choisi de célébrer en 2018. »
Ce week-end, Squividan s'inscrivait dans les Rendez-vous aux jardins avec des animations nature, un quiz sur la planète et une projection-débat sur un documentaire sur l'insecticide.
D'autres événements sont attendus. À commencer par une représentation théâtrale gratuite dans le parc, dimanche 10 juin, dans le cadre des 10 ans de l'Archipel.
Puis, il sera proposé des visites décalées harmonisées par un pianiste lors des Journées du patrimoine.
À venir également, différents ateliers de sensibilisation à la nature (herbier, encre végétale) et à la linogravure, ainsi qu'un stage pastel sur le thème de l'architecture et du jardin animé par Pol Moes.

Jusqu'au 16 septembre, Squividan est ouvert du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h. Entrée libre dans le parc. Galerie de peinture, 2,50 € et gratuit aux moins de 26 ans.
                                                           

Aucun commentaire:

Publier un commentaire