vendredi 8 décembre 2017

L'expo d'été du Musée breton dédiée aux artistes tchèques

  A lire dans Ouest France :


  • Partie de l’estampe de l'artiste tchèque Tavik-Frantisek Simon, Pêcheurs à Concarneau, Bretagne.                                                     Partie de l’estampe de l'artiste tchèque Tavik-Frantisek Simon,                                           Pêcheurs à Concarneau, Bretagne. | Musée breton Quimper


© Flora CHAUVEAU Ouest France


Le Musée départemental breton de Quimper (Finistère) expose à partir du mois de juin les œuvres des artistes tchèques venus en Bretagne. Les pièces du fonds quimpérois seront ensuite prêtées à la Galerie nationale de Prague, le plus important musée d’art de République Tchèque.
La Bretagne a décidément inspiré bien des nations. Saviez-vous que les pinceaux d’artistes tchèques ont esquissé les traits des falaises bretonnes, de ses habitants en vêtements traditionnels, des rues de ses villages ? Le Musée départemental breton de Quimper (Finistère) mettra, en juin prochain, ces artistes à l’honneur lors de sa grande exposition d’été
La prochaine grande exposition du musée départemental breton sera sur le thème des artistes tchèques venus en Bretagne. Elle commencera le 16 juin prochain. « Nous souhaitions ouvrir notre horizon aux autres artistes européens », explique Margareth Le Guellec, directrice adjointe du musée breton. Cette exposition s’inscrit dans la droite ligne des expositions qui ont déjà eu lieu sur les artistes russes, polonais, ou encore roumains venus pratiquer en Bretagne.
« L’exposition sur les artistes polonais arrivait juste après l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne, note Margareth Le Guellec. Aujourd’hui, notre exposition d’inscrit dans un contexte un peu différent, celui d’une Europe en difficulté. » Des œuvres issues de la Galerie nationale de Prague, du musée d’Ostrava et des prêts de particuliers compléteront les collections du musée départemental breton. L’exposition se terminera le 30 septembre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire